Les coulisses

5 questions à Aurélie Karsenti, fondatrice de Milore

samedi 12 mars

Aurélie, fondatrice de Milore, en 5 questions

Notre histoire est avant tout une histoire de sœurs. Portées par le désir d’habiller d’autres femmes, nous souhaitions leur offrir notre vision de la mode : lumineuse, intemporelle et harmonieuse. Ce genre de projet est ambitieux et périlleux… pourtant lorsque nous avons lancé notre marque Milore, l’envie était plus forte que tout et notre motivation nous a embarqué dans une aventure exceptionnelle. Le milieu de l’entreprenariat séduit de plus en plus de personnes qui osent franchir le cap. Rien qu’en 2018, plus de 590 000 entreprises ont été créées offrant à la France la médaille d’argent des créations d’entreprises en Europe. Notons que les femmes représentent 40% des créateurs d’entreprises en France. Certes, cela n’atteint pas la parité mais ces chiffres sont encourageants ! Co-fondatrice de la marque Milore avec sa sœur Emilie depuis 2019, Aurélie Karsenti nous fait découvrir son univers et les motivations qui l’ont poussé à créer leur marque de prêt-à-porter féminin !

5 questions à Aurélie

1.       Qu’est-ce qui t’a motivé à créer MILORE ?

Ma petite sœur 😊 !!

Sans elle, il semble évident que Milore n’aurait jamais existé… Le nom de la marque est la fusion de nos deux prénoms, on peut donc dire que c’était écrit. Nos envies de création et d’indépendance étaient tellement intenses que cela nous a poussé à créer notre marque de prêt-à-porter féminin.

 

2.       Ce qui te plait le plus dans l’entreprenariat ?

À mes yeux, le plus important est d’avoir l’opportunité de concilier notre vie de famille et l’épanouissement professionnel. Prendre soin de ses proches, profiter d’eux et de voir grandir ses enfants est sans aucun doute la récompense ultime et la concrétisation de cet entrepreneuriat.

 

3.       Ce qui te plait le moins ?

Ce qui me plaît le moins est parfois de ressentir un peu de solitude dans mon quotidien. J’ai toujours travaillé dans des entreprises avec un cadre parfaitement défini, des collaborateurs avec lesquels nous échangions sans cesse. Aujourd’hui nous évoluons au sein d’une micro-structure donc lorsque je ressens une petite baisse d’énergie, j’appelle ma sœur !

 

4.       Une femme qui t’inspire ?

Toutes m’inspirent mais si je devais n’en choisir qu’une, il s’agirait de Fanny Ardant pour son élégance folle, sa liberté d’expression, et son intelligence. Elle fut comme un coup de poing dans le cœur lorsque je l’ai vu dans la Femme d’à côté de Truffaut. 

 

5.       Le meilleur conseil qu’on t’ait jamais donné ?

« Il n’est jamais trop tard pour être ce que vous auriez dû être. » de George Eliot (ndlr : écrivaine britannique)

Articles de la même catégorie
L’équipe Milore, l’histoire s’écrit au féminin !
Les coulisses
mercredi 16 mars

Milore, c'est une histoire de femmes (ou presque). Petit tour d'horizon des belles âmes qui nous accompagnent dans l'aventure Milore

Lire la suite